Clap de fin pour le GROL Race 2015!

 site_CBH5625La traditionnelle petite « photo de famille » avec vue sur la mer !

Une fois n’est pas coutume : A plus d’un titre, ce 6° GROL Race se sera « encore mieux » fini qu’il n’avait commencé ! Et pourtant, on ne voyait pas bien comment « mieux » terminer une course si bien engagée…
… 24 heures égrainées comme sur un nuage aux rythmes de « check carpet » et de « batouca couac »! Guichet fermé du côté des 620 patineurs, sourires « en veux tu en voilà » (avant et après la Grolette), apéro jazz, carton plein du côté des 112 bénévoles de tous âges, repas convivial et gaz pour le petit dej’… température ni trop chaude ni trop froide… de la bonne humeur en pagaille… j’en passe et des meilleurs !

site_CBH6306

Et pourtant :
Le soleil que certaines météos de mauvais augure avaient simplement enterré au profit d’un petit crachin « bien de chez nous » aura finalement fait son apparition dès le milieu de la matinée du dimanche. Durant ces 24 heures de course les nuages de Damoclès seront restés suspendus au-dessus des têtes casquées sans laisser tomber la moindre goutte… ou presque ! Une nouvelle fois, la presqu’île aura fait mentir les météorologues les plus chevronnés… Qui s’en plaindra ? Certainement pas les 620 patineurs qui ont assisté à un crépuscule d’une rare beauté au travers des nuages et laissé les roues de pluies et les cirés aux paddocks …

La remise des prix en présence de Madame le maire de Saint Pierre Quiberon, et son allocution auront été particulièrement appréciés des patineurs et des organisateurs. La municipalité a annoncé haut et fort que Le GROL Race et ses patineurs seraient les bienvenus pour la 7° édition de l’épreuve en 2016 ! Cette reconnaissance du travail désintéressé de tant de bénévoles est une très bonne nouvelle qui a été accueillie comme il se doit par un tonnerre d’applaudissement. Quoi de mieux pour remobiliser les troupes pour 2016 après ce long week end qu’une si belle cerise sur le gâteau ?

On en aurait presque oublié que le GROL Race est avant tout une course… et pas la moins exigeante… Les performances des patineurs y ont été simplement exceptionnelles, bien servies il est vrai par le manque de vent et une température idéale. De nombreux records de l’épreuve sont tombés.
!site_CBH7060

En solo tout d’abord, la présence de 42 patineurs était unanimement applaudie par tous. La participation d’Eric Cornet (fondateur du GROL et initiateur de 7 GROL Tour) et de Loïc Mazé (membres emblématique du club) qui fêtait là ses 50 printemps ajoutait une petite touche de nostalgie et d’émotion à la fête… que de chemin parcouru !

Honneur aux dames. Elles n’étaient que 6 certes mais pas les moins courageuses. « Solaurence » aura parcouru 325 km pour gravir le podium comme d’autres le tour Malet, devant « Mas isa solo » (260kms) et « 24h00 même pas peur 1 » (184 km). De belles performances qui ne leur permettent cependant pas de détrôner le record de l’épreuve détenu par « Kat seulette » en 2014 (345 km)

Chez les solos hommes, la performance est, là encore assez extraordinaire puisque le record détenu par « oxyde Kev Solo » (524.188 km) est pulvérisé par Gui Gui (532.336 km) à une moyenne de 22 km/h… on se demande si celui-là s’est arrêté pour les ravitaillements ! Le podium est complété par « Sixties » (510.608 km) et « un petit brun à la GROL » (491.596 km). Moins rapidement mais tout aussi courageusement, la course émouvante de Vincent Ricaud contre la maladie de Joubert www.joubert-asso.org aura juste coupé le souffle des spectateurs et des patineurs présents. Chapeau bas !

Chez les duos, le plateau était plus modeste en nombre mais pas en qualité. Bordeaux Riders duo décroche la palme en parcourant 573 km Chapi Chapo (488.8) et les porcelaines Boys – probablement de Limoges – complètent le podium.

site_CBH5661Dans la catégorie « équipes », le team GROL faisait un peu office d’épouvantail en alignant une petite brochette de patineurs de haut niveau. La qualité n’attendant pas le nombre des années, le plus jeune, Ewen Foussadier de Landevant aura réalisé un chrono de 4’13 au tour juste devant Lionel Maillard (4’17) et derrière Galaad Belbéoc’h en 4’12… La « course à l’échalote » en interne était lancée… A ce petit jeu, le team passait la barre des 9 H 00 de course avec une moyenne de 38 Km/h et une confortable avance sur les temps du record qu’ils venaient chercher. Malgré un léger fléchissement en fin d’épreuve, le record de l’épreuve aura été largement battu avec 757 km parcourus et une 4° victoire consécutive… Qui osera venir contester cette suprématie ?
En 2° position, « la gniole à Pépé Michel 2.0 » venait pour essayer de conserver leur belle 2° place acquise l’an passé. Avec 706 km parcourus à 28,5 Km/h l’objectif aura été largement atteint en améliorant leur performance de l’an passé.
Sur la 3° marche du podium, la performance des KIWY est encore plus méritoire puisqu’ils auront réalisés la course en alignant une toute petite équipe mixte de 4 patineurs ! 670 Km à 27 Km/h … cela force le respect !

site_CBH5871

Chez les dames, la version féminine du Team GROL avait eu bien du mal à se constituer tant la concurrence du marathon de Dijon et la proximité des 24 h du Mans était importante… l’équipe B aura pourtant tenu son rang grâce à un effectif de jeunes patineuses performantes issues de la filière traditionnelle. A noter la présence de «  patineuses du Pays de la Claie Floriane, Emeline et Camille qui auront renforcées l’effectif des titulaires. En définitive 600 km parcourus malgré les blessures de Camille et Floriane. Le podium est complété par l’équipe féminine du CPR Lorient (551 kms) et les inoxydables Miss’ile qui participaient là à leur 6° GROL Race.

Chez les jeunes, la mayonnaise a un peu de mal à prendre… L’idée d’une équipe de moins de 18 ans à pourtant de bons atouts pour préparer la relève et varier les plaisirs de la course en roller. Dans cette catégorie, Une seule équipe était engagée. Les « speedy GROl a l’aise » initiés par Elise Dano du GROL rassemblait un plateau de jeunes talents vannetais tels que Hector, Tara, Maelle, Claireet dont bon nombre auront découvert ce type de course et le plaisir de patiner « de nuit » à la lueur des frontales. Une belle expérience et une 15° place qu’ils sont prêts à réitérer pour battre leur propre record de 590 km en espérant que d’autres équipes jeunes relèveront le défi roller avec eux !.

Quoi qu’il en soit, la 7° édition du GROL race à St Pierre Quiberon pointe déjà son nez pour 2016… nous y serons. Et vous ?

site_CBH7037

       

Flickr

 
_JOH8361
_JOH8358
_JOH8334
_JOH8325
_JOH8322
_JOH8305
_JOH8294
_JOH8290
_JOH8282

Nos Partenaires

 
  • La Commune de Saint Pierre Quiberon soutient le GROL RACE 2019 - Saint Pierre Quiberon, organisé par le GROL Vannes Agglo
  • Le Conseil départemental du Morbihan soutient le GROL RACE 2019 - Saint Pierre Quiberon, organisé par le GROL Vannes Agglo
  • Le Crédit Agricole du Morbihan soutient le GROL RACE 2019 - Saint Pierre Quiberon, organisé par le GROL Vannes Agglo
  • La Région Bretagne soutient le GROL RACE 2017 - Saint Pierre Quiberon, organisé par le GROL Vannes Agglo
  • Depuis 2008 DC Énergie soutient le GROL RACE - Saint Pierre Quiberon, organisé par le GROL Vannes Agglo
  • Depuis 2008 l'HYPER U Saint Avé soutient le GROL RACE - Saint Pierre Quiberon, organisé par le GROL Vannes Agglo
  • Le GROL RACE est un événement organisé par le GROL Vannes Agglo
  • Depuis 2008 Ligne Droite Roller soutient le GROL RACE - Saint Pierre Quiberon, organisé par le GROL Vannes Agglo
  • Depuis 2002 Armor Fruit - Groupe Le Saint soutient les evenements organisés par le  GROL  - Saint Pierre Quiberon, organisé par le GROL Vannes Agglo
  • Cébé soutient le GROL RACE 2014 - Saint Pierre Quiberon, organisé par le GROL Vannes Agglo